Le Grenelle de l'Environnement

Un engagement fort de l'ensemble des acteurs du transport aérien pour réduire leur impact environnemental

Le 28 janvier 2008, Jean-Louis Borloo, ministre d’État, ministre de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables, Dominique Bussereau, secrétaire d’État chargé des Transports et Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État chargée de l’Écologie ont signé une convention avec les principaux acteurs du transport aérien français sur les engagements pris dans le cadre du Grenelle Environnement.

Jean-Cyril Spinetta, Président-directeur général du groupe Air France-KLM, Charles Edelstenne, Président du groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS), Pierre Graff, Président-directeur général de la société Aéroports de Paris (ADP), Lionel Guérin, Président de la Fédération Nationale de l’aviation marchande (FNAM), Claude Terrazzoni, Président de l’Union des aéroports français (UAF), et Jean-Baptises Vallé, Président du syndicat des Compagnies Aériennes Autonomes (SCARA) se mobilisent et s’engagent à agir ensemble dans trois domaines majeurs :

  • la réduction des émissions de gaz carbonique (CO2) et leur impact sur le changement climatique,
  • la réduction des émissions d’oxydes d’azote (NOX) et leur impact sur la qualité de l’air local,
  • la lutte contre les nuisances sonores.

Pour Jean-Louis BORLOO, « Il s’agit d’un accord historique. Je me réjouis que l’ensemble des acteurs du secteur aérien se mobilisent et mettent en place des actions concrètes pour atteindre les objectifs fixés par le Grenelle ».

L'article complet est réservé aux membres de l'UAF